En prévision de la formation imminente du tout premier gouvernement sous l’ère de l’alternance congolaise , Le mouvement citoyen Lutte pour le changement monte une fois de plus au créneau en qualifiant les accords FCC-CACH d’un complot contre l’État.

Dans communiqué publié ce dimanche 04 août à Kinshasa et parvenu à kis24.info , la Lucha pense qu’avec l’annonce de ces accords pour la répartition des postes ministériels , le rêve des congolais de vivre un changement radical s’assombrit davantage.

la lucha considère ces accords signés entre le FCC et le CACH comme un complot contre l’État et une entourloupe politique qui consistent à maintenir le peuple congolais dans une pauvreté extrême que celle connue sous le régime de Kabila. lit-on dans le communiqué.

Et d’ajouter :

Au regard de l’actuel budget ,soit 4 milliards US,il est inacceptable qu’un gouvernement soit composé d’une soixantaine de membres ,en plus d’un sénat qui compte une centaine, d’une Assemblée nationale Cinq-Cents sans compter les institutions politiques des 26 provinces.”

Les richesses nationales ne sont pas un gâteau à partager entre amis” lance la Lucha.

Eu égard à toutes ses analyses , cette structure citoyenne plaide pour le renforcement des critères de nomination des potentiels ministres.
La LUCHA exhorte enfin le président de la république Félix Antoine Tshisekedi à ne suivre que la voix de la vérité.

Serge Sindani

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

GOMA: Meurtre d’un élève et incendie d’un poste de la police, les activités reprennent après une journée agitée ce mardi

GOMA: Meurtre d'un élève et incendie d'un poste de la police, les activités reprennent après une journée agitée ce mardi