Les habitants d’Eringeti, localité située à plus de 40 km au nord de Beni ville dans l’est de la RDC sont descendus, lundi 05 Août dans la rue pour dénoncer la mort de trois personnes tuées la veille par des hommes armés.

Il s’agit de deux femmes et un homme, qui ont été tués dimanche vers 21 heures locales à selemani mutsonge par des présumés rebelles Adf, selon la société civile locale.

La population en colère est partie déposer les corps des infortunés au bureau du fonctionnaire délégué du gouverneur affecté à Eringeti.

Des attaques des rebelles Adf sont devenues récurrentes dans la région de Beni.

La nuit de Samedi et dimanche 05 Août, au moins quatre ( 4) civils ont été tués dans des différentes attaques attribuées aux rebelles dans cette région, où se vit pour la première fois, l’épidémie à virus Ebola.

Pour exprimer sa déception face à ces tueries, la société civile locale a appelé la population à l’incivisme fiscal.

Au même moment, elle exige l’arrivée du président de la république pour s’imprégner de la situation.

Jonathan kataliko

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

20 ans/Geurre de six jours: voici un programme d’activités pour la mémoire des martyrs des “événements cruels” à Kisangani

20 ans/Geurre de six jours: voici un programme d'activités pour la mémoire des martyrs des "événements cruels" à Kisangani