Kisangani : Evaluation semestrielle du programme de cooperation RDC-UNICEF pour la Tshopo et le Bas Uele

Kisangani : Evaluation semestrielle du programme de cooperation RDC-UNICEF pour la Tshopo et le Bas Uele

L’organisation des Nations-Unies pour l’enfance UNICEF bureau provincial de la Tshopo a tenue des importantes assises consacrées à la revue semestrielle 2019 et au monitorage des ses différents programmes.

Au cours de ces activités , plusieurs programmes mis en œuvre dans la province de la Tshopo et du Bas-Uelé ont été passés en revue dans l’objectif ultime de connaitre le niveau des progrès en termes des résultats atteints tels que définis dans leurs plans annuels 2019, ceci à priori des enfants et des femmes.

Pour Mme Bibiane Ambongo chef du bureau provincial de l’UNICEF à Kisangani qui a présidé ces échanges, il s’agit de dégager les tendances à travers les 5 interventions retenues pour les deux provinces susmentionnées.

Ces interventions sont entre autre : l’immunisation des enfants de 0 à 11 mois, l’alimentation de complément pour les enfants âgés de 6 à 23 mois, l’accès à l’eau pour les ménages,l’éducation primaire des enfants de 6 à 11 ans et l’enregistrement des naissances des enfants à l’État civil.” a souligné Mme Bibiane Ambongo dans son mot de circonstance.

Et à elle d’ajouter :

Les résultats des travaux qui nous rassemblent dans cette salle,vont donc indiquer les goulots qui persistent et freinent la réalisation des droits des enfants , dans les secteurs précités. “

Notons ici que la cérémonie d’ouverture et de clôture de ces travaux de deux jours soit du 23 au 24 juillet 2019 ont été présidées par le ministre provincial du plan, le professeur Patrick Matata. Il s’est engagé à partager avec le gouvernement provincial les points d’actions attendu de l’autorité provinciale pour ameliorer la réalisation des droits des enfants et des femmes. Environ 60 participants ont pris part à ces asisses parmis eux: le chef de division du plan, les partenaires etatiques et de la Société civile venus de la Tshopo et du Bas-Uelé.
La salle de réunion de l’hôtel la bourgeoise a accueilli ces cadres.

Rédaction !

Please follow and like us:

You may also like

BENI : Une vingtaine des victimes rescapées des violences armées prises en charge par le CICR.

Une vingtaine des blessés par arme et des