RDC : CNSA actif ou obsolète , Un activiste pro-démocratie appelle à sa dissolution

RDC : CNSA actif ou obsolète , Un activiste pro-démocratie appelle à sa dissolution

Jedidia MABELA, Activiste congolais Photo kis24.info

Mis en place après l’accord politique globale conclut le 31 décembre 2016 entre les signataires de l’accord de l’Union africaine et du rassemblement du front pour le respect de la constitution ,le conseil national de suivi de l’accord et du processus électoral est menacé ces jours d’obsolescence et d’inutilité.

Dans un document parvenu à kis24.info , un militant pro-démocratie s’en va-t-en guerre contre cette institution dite d’appui à la démocratie la qualifiant caduque , obsolète et inutile.

Politologue de formation et auteur du document, Jedidia Mabela Engomba pense que le bilan du CNSA est largement négatif après avoir massacré l’accord politique sous plusieurs formes.

Plusieurs situations illustrent cette inefficacité institutionnelle notamment le non respect du calendrier ,la non redynamisation de la CENI et la décrispation à géométrie valable.” note ce document.

En outre, ce militant de la Lucha s ‘ apaisante sur quatre raisons principales qui militent pour l’obsolescence et la caducité du CNSA vue l’organisation des élection déjà effective en RDC et qui prouve le retour à l’ordre constitutionnel.

Des raisons jurisprudentielles : en RDC , l’accord global de 2002 et la constitution de la transition d’avril 2003 avaient prévus 5 institutions d’appui à la démocratie mais ont disparues après les élections de 2006. Des raisons politiques : les membres du CNSA n’ont pas d’assises politiques voulues par l’esprit de la création de cette institution.des celles économiques, stratégiques et opérationnelles : le CNSA est devenu budgétivore et trop pesant pour le trésor public et sa mission est déjà finie.” a-t-on exploité dans ce même document.

Eu égard à toutes ces irrégularités , le militant Jedidia Mabela appelle le chef de l’État à dissoudre purement cette institution et au président du CNSA Joseph Olengangoy de démissionner simplement à ce poste inactif.

Il appelle à même temps les forces politiques et sociales pro-changement d’initier une campagne démocratique dite Front pour la dissolution du CNSA”.

Il sied de préciser ici que ce document a été publié à Kisangani, chef-lieu de la Tshopo jeudi 26 juillet 2019.

Serge Sindani

Please follow and like us:

You may also like

BENI : Une vingtaine des victimes rescapées des violences armées prises en charge par le CICR.

Une vingtaine des blessés par arme et des