Tshopo : La lucha saisit les autorités sur l’insécurité nocturne à Kisangani(Mémorandum)

Tshopo : La lucha saisit les autorités sur l’insécurité nocturne à Kisangani(Mémorandum)

Après quelques cas d’insécurité nocturne qui ont gangrené la ville de Kisangani , le mouvement Citoyen Lucha toque les autorités provinciales pour mettre en déroute ces mouvements inciviques qui risquent d’embrasser toute la ville.

Au cours d’un sit-in organisé ce vendredi 26 juillet au gouvernorat de la province , les militants de cette structure ont déposé un mémorandum à la table de l’exécutif de la Tshopo après des échanges leurs accordés par les autorités.

Actuellement, la ville de Kisangani est devenue une terre fertile à l’insécurité où on observe quelques foyers des violences nocturnes. C’est le cas de braquage de deux jeunes par des hommes armés à kabondo , fusillade d’un homme au quartier Cimesta et à Mangobo ,des bourreaux ont ravi une moto neuve à un taxi moto.” a-t-on lu dans ce mémorandum parvenu à kis24.

Pour sa part ,le gouverneur aï de la Tshopo qui a réceptionné ce cahier des charges a promis des solutions idouanes à ces cruautés sécuritaires.

Maurice Abibu Sakapela a cependant rassuré à la Lucha qu’une réunion du comité provincial de sécurité est convoquée dans délai immédiat.

Notons ici que plusieurs militants du mouvement Filimbi et ceux du parlement debout ont pris part à ces manifestations citoyennes.

Serge SINDANI

Please follow and like us:

You may also like

BENI : Une vingtaine des victimes rescapées des violences armées prises en charge par le CICR.

Une vingtaine des blessés par arme et des