RDC : 6 mois après l’investiture de Félix Tshisekedi , la Lucha remonte le Canayen

RDC : 6 mois après l’investiture de Félix Tshisekedi , la Lucha remonte le Canayen

Les militants de la Lucha en conférence de presse ce jeudi 25juillet 2019 a Kinshasa photo LUCHA

Entre l’anxiété et l’espoir , le peuple dans la confusion ; voilà un énoncé clé que s’octroie la Lucha pour analyser les situations politiques de l’heure en république démocratique du Congo ,près de 6 mois après la première alternance au sommet de l’État.

Dans une conférence de presse tenue ce jeudi 25 juillet 2019 à Kinshasa , le mouvement lutte pour le changement a passé en revue les enjeux politiques au pays qui s’écoule dans une crise sociopolitique et institutionnelle marquée par la non formation du nouveau gouvernement.

A en croire un communiqué sanctionnant cette conférence et parvenu à la rédaction de kis24.info, la Lucha peint un tableau sombre à l’est qui reste dévaster jusqu’aux heures actuelles par plusieurs cas d’insécurité notamment au Nord-Kivu et en Ituri en même temps que la maladie en virus Ebola accentue ses dents.

La maladie à Ebola continu malheureusement à semer désolation à l’est faisant plus de 1700 cas de morts sans compter l’insécurité dans l’ituri ,les massacres dans la région de BENI depuis 5 ans et des cas d’insécurité urbaine à Goma.” lit-on dans ce communiqué.

Inhumation dune personne morte par Ebola

Au regard des toutes ces situations désastreuses ,cette structure non violente et non partisane remonte le Canayen en formulant une gamme des recommandations au pouvoir en place entre autre la formation du nouveau gouvernement.

La Lucha exige au président de la république et à son nouveau premier ministre, la formation urgente du gouvernement composé des personnalités qui inspirent la noblesse et capables de répondre aux aspirations des congolais.” indique-t-elle.

S’agissant de l’élection dans 48h du bureau définitif de la haute chambre , le mouvement lutte pour le changement dit ne soutenir aucun candidat car tous sont issus des dernières élections contestées et appelle à la suppression de ce parlement qu’il considère budgétivore.

En outre, la Lucha plaide pour la reforme des institutions notamment la Ceni qui est en fin mandat et le CNSA qui est obsolète.

Serge SINDANI

Please follow and like us:

You may also like

RDC – Asphaltage de la voirie de Beni : Mme Getou Vihumbira blanchit dans l’affaire détournement des fonds par un groupe de pression

Le groupe de pression Veranda Mutsanga , section