KALEMIE : La tension très Tendue la journée du 29 mai

KALEMIE : La tension très Tendue la journée du 29 mai

Toutes les activités sont restées paralysées dans la ville KALEMIE, ce mercredi 29 mai. Ceci après la visite de la résidence de monsieur SEFU AMIS un ancien changeur de monnaie travaillant actuellement à la mairie de KALEMIE comme intendant.
Monsieur SEFU a été visité par des hommes en armes à 1h du matin.

Bilan SEFU et sa femme gravement baissés et hospitalisés à l’hôpital général de référence de KALEMIE et une somme d’argent emportée par ses malfrats qui ont tiré des balles, sans aucune intervention des agents de l’ordre. L’opération s’est déroulée à quelques mètres du poste de la police SOLIKA.

Pris par la colleur, les jeunes ont barricadé la route en brûlant des pneus dans tous les coins shows de la ville.

À 11h, le gouverneur de la province et le chef d’Etat Major Gabriel Amisi Kumba en mission au Tanganyika, ont tenu un meeting à la place KISEBWE, pour calmer des manifestants, mais sans trouver une solution favorable.

En scandant des chants hostiles aux autorités policières-militaires et à un candidat sénateur du FCC récemment réhabilité par la cour constitutionnelle, les manifestants ont également réclamé l’implication du gouvernement central pour lutter contre l’insécurité grandissante à KALEMIE.

Alors que le gouverneur a maitrisé momentanément la tension à KISEBWE, un autre groupe de manifestants s’attaque à la tribune d’honneur de maendeleo qui a vu tous le tôles emportés.

Toutes les boutiques, marches et banques sont restés fermés et aucun véhicule ne circule dans la route principale de KALEMIE, sauf ceux appartenant au militaires et policiers.

Jacques Furahisha

Please follow and like us:

You may also like

BENI : Une vingtaine des victimes rescapées des violences armées prises en charge par le CICR.

Une vingtaine des blessés par arme et des