KISANGANI : 74 ème jour du programme de 100 jours de Félix, Zéro dollars sur le 926 960 prévus pour l’électricité dans la Tshopo.

KISANGANI : 74 ème jour du programme de 100 jours de Félix, Zéro dollars sur le 926 960 prévus pour l’électricité dans la Tshopo.

La ville de Kisangani s’est replongée une fois de plus dans le noir suite à une traditionnelle panne du groupe numéro 3 de la centrale hydroélectrique de la Tshopo. Depuis le 9 Mai dernier, la population boyomaise vive dans une obscurité permanante.

Kisangani, la capitale de la province de la Tshopo compte six communes dont une seule est alimentée en moitié selon l’importance économique que peut représenter un quartier ou une rue.

Reçu et soutenu par la population locale, Félix Tshisekedi, président de la République a repris dans son programme d’urgence, la mise en marche du groupe 1 de la centrale hydroélectrique de la Tshopo pour améliorer la desserte en électricité dans la ville.

Aujourd’hui septante quatre jours après, rien ne présage une avancée significative dans sa promesse. Le dernier groupe qui alimentait difficilement la ville est tombé en panne. Ce dernier qui offrait 10MW descend jusqu’à 3MW, ce qui rend difficile la vie à Kisangani, une ville où il fait extrêmement chaud.

Le 926 960 dollars américains promis par le gouvernement central demeurent jusque là sur papier.

Pour l’ingénieur Kabeya, chef de la centrale la panne est survenue au niveau du réfrigérateur. Les travaux actuels consistent à remonter le réfrigérateur, le colmater et le réinstaller après test de vérification s’il n’y a plus fuite d’eau. Il s’est confié à nos confrères de dépêches de la tshopo.

Cette situation plonge les Boyomais dans une situation compliquée.

Rond-point SGA 19h15′

Un des députés provinciaux, Hon Aziz Lusangi, lors d’une interview sur dépêches de la tshopo a invité le gouvernement central à prendre au sérieux ce problème :

Il faut que le gouvernement de la république prenne la question au sérieux pour le bien de la 3ème ville de la RDC.
Car, même si tous les trois groupes de la centrale hydro électrique de la Tshopo étaient en marche, il y’aura toujours un déficit.

Honorable Aziz Lusangi, interview sur depechedelatshopo.com

Il sied de signaler que la ville de Kisangani est l’une des villes de la RDC où le taux démographique augmente chaque année. Améliorer la desserte en énergie électrique soulagerai les problèmes de la population, qui vit par des petits commerces fonctionnant avec l’énergie électrique.

Steves TISSERON

Please follow and like us:

You may also like

BENI : Une vingtaine des victimes rescapées des violences armées prises en charge par le CICR.

Une vingtaine des blessés par arme et des