Butembo : Le maire de ville menace de dissoudre toute association qui sera à la base de troubles dans son entité

Butembo : Le maire de ville menace de dissoudre toute association qui sera à la base de troubles dans son entité

C’est après les troubles occasionnés par des motards l’avant midi de ce mardi 07 Mai qui ont caillassé un véhicule accusé d’avoir tamponné un conducteur moto et décédé sur place. Ils ont brisé des parabrises et crever les pneus de ce véhicule marque Surf au niveau de la Galerie Tsongo Butembo (GTB) se trouvant à la rue Julien Paluku(ex rue d’ambiance).

si ce comportement se poursuit, nous allons prendre des mesures qui peuvent aboutir au retrait d’autorisation de fonctionnement de toute association qui serait à la base de troubles et je donne deux jours aux taximans ,je dois m’entretenir avec eux vendredi prochain (10 mai) ” a fait savoir Sylvain Kanyamanda au sortir de la réunion de sécurité d’urgence organisée après ces troubles.

De sa part, le président de la plus grande associations des taxi-moto, ATAMOV, Misisa Jackson a reconnu que les taximen sont infiltré mais qu’il ne faut pas imputer une faute d’une poignée à tous les motards tout en réitérant sa collaboration avec l’équipe de riposte.

nous sommes en bonne collaboration avec l’équipe de riposte,les taximen du Parking sont témoins. Nous avons enregistré 24 cas confirmés, 20 sont morts et 4 guéris parce que nous avons collaborer avec l’équipe de riposte …nous sommes infiltrés, nous allons procéder par un recensement pour connaître qui est taximen et qui ne l’est pas. Nous demandons pardon .Monsieur le maire, il ne faut pas prendre de mesure contre les motards car nous sommes une association exemple et c’est la première fois que nous sommes convoqués à la mairie… “

Samedi 04 mai, les activités avaient encore été paralysées par des taximen qui s’étaient soulevés contre l’assassinat d’un de leurs au cimetière Les Copains après avoir manifesté une farouche résistance contre l’équipe de riposte chargée des enterrements dignes et sécurisés,il aurait même tenter de ravir l’armée d’un policier.

Gloire Bakyahulene

Please follow and like us:

You may also like

Goma: Bras de fer LUCHA-Airtel, les organisations de défense des droits humains s’en mêlent

Enclenché il y a quelques jours, le bras