RDC: 16 activistes de la Lucha arrêtés par la police à Beni

RDC: 16 activistes de la Lucha arrêtés par la police à Beni

Le mouvement citoyen lutte pour le changement (lucha) , section de Beni à l’est de la République démocratique du Congo dénonce l’arrestation de 16 militants de leur mouvement citoyen à zéro heure de ce lundi à Beni ville.

Ces activistes pro démocraties ont été interpellés quand ils observaient depuis jeudi 25 avril une série de sit-ins illimités devant les locaux de la société de télécommunication Airtel suite à la mauvaise qualité de services fournis par cette compagnie.

Parmi les personnes interpellées, figurent 15 hommes et une fille, confirme notrre source.

Trois d’entre-eux ont été agressés puis blesser par les forces de l’ordre pendant leur arrestation.

Nous étions entrain de manifester pacifiquement mais hier vers 00h23 minutes la police avec deux jeeps est venue nous brutaliser et arrêter 16 de nos militants dont 3 sont gravement blessés ils sont à l’état-major sans assistance médicale alors nous demandons juste leur libération pure et simple et sans condition” a indiqué monsieur Moise Muvahwa militant de ce mouvement citoyen.

De son côté, la police annonce également l’arrestation, la même nuit de 16 personnes sans de dévoiler leur identité dans le périmètre des installations de la société Airtel .

Selon le commandant de la police nationale congolaise ville de Beni, Jean Felix Kazingufu, ces personnes sont accusées de faire le tapage nocturnes.

Le numero de la police ville de Beni indique que ces civils arrêtés seront identifiés pour qu’on sache leur identité, tout en niant la thèse de l’arrestation des militants de la lucha.

Ce lundi, d’autres militants de la lucha étaient en sit-in à la mairie de Beni pour exiger la libération de leur collègues.

Ces derniers incriminent la police de les avoir escroqué des sommes d’argent lors de l’arrestation de leur camarade, a témoigné un militant de la Lucha à KIS 24 INFO.

Signalons que ce depuis jeudi dernier que ces activistes pro démocraties avaient lancé une série de sit-ins indetermines pour décrier la mauvaise qualité de services fournis par la maison Airtel.

Jonathan Kataliko

Please follow and like us:

You may also like

RDC – Asphaltage de la voirie de Beni : Mme Getou Vihumbira blanchit dans l’affaire détournement des fonds par un groupe de pression

Le groupe de pression Veranda Mutsanga , section