13 otages ont été libéré par l’armée congolaise , la nuit de ce jeudi entre les mains des rebelles Adf à Mabobu, dans la localité de Mayi Moya, au nord est de la cité d’oicha, au Nord-Kivu, selon la société civile locale.

Ces otages avaient été enlevés par les Adf à Samboko, village situé en territoire de Beni. Parmi ces ex otages , 9 hommes et 4 femmes.

Ils ont été relâchés après des violents affrontements qui ont opposé l’armée congolaise aux rebelles Adf à Kisiki Maibo apprend-t-on des Sources civiles.

D’après un otage, ce groupe rebelle est constitué par des hommes des différentes nationalités. Certains d’entre eux parlent Kinande et Le Kiganda.

Il précise que trois autres enfants restent détenus par ces rebelles. La société civile locale se réjouit après cette libération d’otages.

Par ailleurs, Les forces indiquent que, ces civils avaient servis comme transporteurs de butins de ces Adf.

Selon monsieur Patrick Musubao, président de la société civile de Mayi Moya, ces ex otages sont en bonne santé , toutes fois , ces derniers présentent certaines fatigues corporelles .

Il sied de signaler que, ce jeudi, deux autres otages se sont échappés entre les mains de leurs ravisseurs.Au total, Une quinzaine d’otages viennent d’être libérés par les Adf à l’intervalle d’un Jour.

38 civils avaient été Kidnappés le mercredi dernier à Samboko, dans le groupement de BAMBUBA KISIKI par les rebelles Adf.

La société civile appelle les assaillants à liberes d’autres otages.

Deux civils avaient été tués par ce même groupe rebelle le lundi dernier à Nzuma, à une dizaine de Km du centre ville de Beni.

Jonathan Kataliko

You may also like

RDC: Deux Chefs rebelles ADF dont une dame tués dans le triangle de la mort à Beni [FARDC]

Les forces armées de la République Démocratique du