Huit policiers auteurs des actes de soulèvement ce jeudi 14 février, à l’État major de la police ville de beni( nord-kivu) sont devant la barre ce vendredi 15 février.

Le decor est déjà bien planté près de la mairie de Beni pour le début des audiences en flagrance contre les auteurs des actes de révolte à la pnc. La composition du tribunal est déjà prête. Les infractions mise en charge des prévenus ne sont pas encore dévoilées par le ministère public.

Ce jeudi, une vive tension a été observée à l’État major de la pnc BENI.

Il s’agissait d’une revolte des policiers nouvellement affectés à BENI qui réclamaient deux mois d’arriérés des salaires. Les manifestants avaient tiré plusieurs coups des balles pour revendiquer leur solde. Cette situation avait provoqué la paralysie des activités socio économiques à BENI.

Jonathan kataliko

You may also like

LINAFOOT D2, zone Est : Capaco s’enfonce, Mont Bleu et Vivi en bons amis !

LINAFOOT D2, zone Est : Capaco s'enfonce, Mont Bleu et Vivi en bons amis !