Une vive tension s’est observée l’après midi de ce jeudi 07 février 2019 à l’Université de Kisangani. Les étudiants en colères manifestaient contre l’arrestation de deux étudiants internes logeant le campus Elungu.

Pour manifester,ces étudiants ont barricadés la route et quadrillés le bâtiment administratif de l’Université de Kisangani pour empêché toute entrée et sorties de cette Coline du savoir .Coupant ainsi pendant plusieurs heures la circulation entre le centre ville et le quartier plateau Médical.

Cette barricade a permis aux étudiants de mettre le feu sur tous les engins roulants se trouvant devant le bâtiment administratif et prendre en otages tous les corps administratifs dans leurs bureaux en échange de leurs camarades arrêtés.

D’après un étudiant au visage très énervé retrouver sur le lieu ,cailloux a main , ,Leurs manifestations visent à réclamer la libération de leurs camarades arrêtés.

Nous protestons ainsi pour réclamer la libération des nos camarades. pour qui se prennent-ils…ils arrêtent des gens sans mandat d’arrêt ni celui d’amener. Si nos camarades ont péchés contre la loi, c’est ainsi qu’il faut les arrêtés, dans une destination inconnue ? Où sont-ils ? Les agents de l’ordre et ceux du renseignements doivent apprendre a respecter les procédures judiciaires. Nous reclamerons leur libération jusqu’a obtenir gain de cause.

Un étudiant anonyme

Durant ces émeutes, les étudiants ravissaient les téléphones, tablettes de tous les curieux qui voulaient capturer des photos.ces téléphones ont étés tous jetés dans l’étang de Feu.

Trois véhicules sont brûlés et sept motos trouvés au rez-de-chaussée du bâtiment administratif. les téléphones des personnes qui voulaient prendre des images jetés dans l’étang de Feu. J’ai vu un étudiant de la faculté de droit blessé et conduit aux cliniques universitaires pour les soins d’urgence.

Un membre de la brigade universitaire qui a requis l’anonymat

Signalons que pour le moment la situation est redevenue calme après une intervention des Fardc venuent au secours de la police nationale Congolaise.Aucune perte en vie humaine. Difficile de joindre les autorités académiques pour avoir leurs versions des faits.

Rédaction

You may also like

LINAFOOT D2, zone Est : Capaco s’enfonce, Mont Bleu et Vivi en bons amis !

LINAFOOT D2, zone Est : Capaco s'enfonce, Mont Bleu et Vivi en bons amis !