TSHOPO : L’institut Facultaire d’agronomie de Yangambi (IFA) sur la voie de la Modernisation !

TSHOPO : L’institut Facultaire d’agronomie de Yangambi (IFA) sur la voie de la Modernisation !

- in Actualité, Education, Environnement, Société
239
0

Les travaux de réhabilitation de l’Institut facultaire d’Agronomie de yangambi vont bientôt commencer. Cette annonce est celle du coordonateur de projet d’éducation pour la qualité et la pertinence des enseignements aux niveaux secondaire et universitaire, Dominique Kabuya wa Kabuya.

Il l’a fait savoir ce samedi 27 octobre dans un point de presse ténu au site de l’IFA/Kisangani juste après une conférence débat qu’il a animé à l’intention des étudiants de l’IFA.
Au cours de ce point de presse, le coordonateur de projet PEQPESU, qui est revenu d’une mission d’évaluation à yangambi a brossé d’une manière générale l’État de lieu des installations de l’IFA ya ngambi.

Il pense qu’il Ya nécessité de réhabiliter cet alma mataire qui forme des ingénieurs agronomes. Par contre il déplore l’État actuel de la route Kisangani – yangambi et invite le gouvernement provincial de la tshopo et ses partenaires à réhabilité ce tronçon le plus vite que possible.
Pour lui:

les véhicules qu’on va acheter pour les étudiants et le corps professoral doivent rouler sur une route acceptable. Le pont jeté sur la rivière yawale est cassé depuis un moment. ce pont d’une longueur de moins de 20 mètres coûterait 200 milles dollars américain pour sa réhabilitation”.

L’ IFA yangambi est une structure qui profite d’abord aux enfants de la tshopo, a- t- il martelé.
L’un des étudiants de l’IFA interviewé par kis24.info au sortir de la conférence débat s’est exprimé en ce terme:

 je suis très contant de ce projet qui dotera l’IFA des laboratoires modernes, des bibliothèques numériques, des véhicules et qui permettra à l’IFA de mettre en place le système LMD durant l’année académique 2019 – 2020″.

Rappelons que, ce projet de PEQPESU financé par la banque mondiale a pour objectif, améliorer l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques et des sciences dans l’enseignement secondaire, renforcer la pertinence de l’enseignement technique et professionnel dans le secteurs prioritaires.

Nicole Etete

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

RDC-BENI:Hommage aux casques bleus tués : Mbangu marcel” Cet acte nous donne de la colère, révolte et la détermination

“Les civiles constateront la mort par contre les