RDC- BENI : les Enseignants des Écoles privées lèvent la grève et le Syeco se radicalise

RDC- BENI : les Enseignants des Écoles privées lèvent la grève et le Syeco se radicalise

- in Actualité, Education, Sécurité, sociale
64
0

Les enseignants de Beni ville ,au Nord Kivu à l’est de la république démocratique du Congo restent divisés sur la levée de leur mouvement de grève.

Si les écoles privées viennent suspendre cette action depuis ce mercredi 24 octobre et annonce pour ce jeudi la reprise des cours, par contre le syndicat des enseignants du Congo Syeco et le syndicat des enseignants catholiques de Beni posent encore des préalables pour rallier cette décision. Près de deux semaines les activités scolaires ont été suspendues suite à la situation sécuritaire dans la région.

La réunion convoquée ce Mercredi  24 Octobre dans la salle Thomas d’Aquin de la mairie sous l’initiative de l’autorité locale se terminait sous de fortes divergences. Les oppositions se sont affichées sur l’option à prendre. Les enseignants des écoles privées se sont désolidarisés de leur collègues du Syeco et synecat pour lever ce mouvement de grève. Elles ont annoncé au même moment la reprise des activités scolaires pour ce jeudi.

Nous appelons tout le monde à se joindre à l’enseignant en fin que ce jeudi 25 octobre nous puissions être à l’école pour encadrer nos enfants et pas une dispersion des élèves comme nous l’avions vu dans la ville”. à dit Kis24.info monsieur John Mathé président de l’association nationale des écoles privées et agréés en ville et territoire de Beni.

Il regrette que les autres professionnels de la craie dans la province n’ont pas appuyé cette action. C’est pourquoi il appelle au rétablissement de la paix.

La lutte a été noble et correcte . elle n’a pas eu l’appui des autres membres .à Butembo il ya cours, la où il y’a  siège de la province éducationnelle Nord-Kivu 2 et à Goma mêmement. Je sens un manque de solidarité des nos amis. La paix ne peut pas revenir dans une semaine ou deux ajoute monsieur John Mathé ”.

Pendant ce temps, les syndicalistes du Syeco et synecat sont loin de parler un même langage avec leurs collègues des écoles privées.de leur côté, ils durcissent leur mouvement de grève au motif qu’aucune garantie sécuritaire ne visible. Une autre
source du Syeco et synecat annoncent une rencontre ce jeudi avec le commandant des opérations sokola 1, général mbangu mashita avant de lever une option.

Pour rappel, les activités scolaires restent suspendues en ville de Beni depuis près deux semaine. Les enseignants protestent contre l’insécurité.

Jonathan-kataliko

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

RDC-BENI:Hommage aux casques bleus tués : Mbangu marcel” Cet acte nous donne de la colère, révolte et la détermination

“Les civiles constateront la mort par contre les