SUD-KIVU:Un Boucher Assassiné près de chez lui la nuit du jeudi à Katanga

SUD-KIVU:Un Boucher Assassiné près de chez lui la nuit du jeudi à Katanga

Une vue aérienne de la cité d'Uvira, de territoire du même nom, dans la province du Sud-Kivu (RDC).

Connu au nom de Sote-Moris Magodio père de six enfants ,celui -ci était enlevé avant que les bandits l’emportent de l’argent et autres biens de valeurs chez -lui à 21h du jeudi à Katanga chef lieu de Balala-Sud en territoire de Fizi au SUD-KIVU Par quatre hommes vêtus en tenues civiles porteurs de trois armes a feux et une arme blanche.

A 130m de son domicile non loin de la paroisse catholique de la blanche ;les bandits l’on exécuté par machette après l’avoir ligoté.

Je témoigne l’enlèvement et tuerie de notre bouché par les hommes armés cette nuit ;nous sommes de nouveau désolé; nous demandons que les enquêtes soient dirigeantes le plutôt possible pour dénicher les auteurs.les bandits sont arrivés chez lui en se volatilisant avec ces biens et argents;en suite le tué.
Bien-sûr les Agents de l’agence Nationale de Renseignements (ANR);FARDC et POLICE sont descendu au lieu de drame pour ce travail depuis le matin nous attendons le résultat .

Musafiri-Kahume chef du service de vétérinaire en secteur de Mutambala

Nous avons vraiment peur car nous semblons ne pas être sécurisé;car ce ne pas pas possible que de tels cas se produisent aux yeux de ceux – là qui sont censée de nous sécuriser . nous devons recommencer notre mouvement d’auto-défense;interdit depuis un certain temps par les militaires Fardc.

un habitat de Katanga qui a caché son nom.

Cet événement meurtrier ce produit 24h après qu’un homme coupe a la machette deux personnes de sa famille dans une affaire familiale au Quartier Kibonjwa 3;puis arrêté par la police vers la Maison Escale. Les deux blessés sont internés à l’hôpital général de Baraka/Médecin Sans Frontière MSF et la police s’en charge de l’auteur.

Ce ne pas pour la première fois qu’on enregistre le cas de tuerie par Machette en secteur de Mutambala; au mois d’octobre 2018; un autre bouché était égorgé par les inconnus au quartier Majengo 1 en cité de Baraka près d’un quartier général appelé QG.certains présumés auteurs étaient arrêté puis libéré peu après.

Les sources sécuritaires promet se prononcé ultérieurement pour ce qui est du cas récent.

Luc lukandjila depuis/Baraka

Please follow and like us:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

RDC:La CENCO demande à Félix TSHISEKEDI de rendre le pays un véritable État de droit

Réunis en assemblée plénière ordinaire du 17 au